Actualités

Elon Musk a donné 2,5 milliards de dollars à des dirigeants mais n’a pas payé d’impôts

Elon Musk a donné 2,5 milliards de dollars à des dirigeants mais n'a pas payé d'impôts

Elon Musk l’avarice des entreprises américaines, qui ont atteint une taille de plusieurs billions de dollars depuis de nombreuses années, en matière de fiscalité fait l’objet d’un débat. De nombreuses entreprises tentent d’échapper à l’impôt en transférant leurs revenus dans différents pays, selon le principe de l’off-shore.

Elon Musk Tesla est toujours en perte

Elon Musk Tesla est toujours en perte

Une analyse menée aux États-Unis a mis sur la table les salaires des dirigeants et l’impôt sur le revenu de 35 entreprises différentes entre 2018 et 2022. Selon l’analyse, pendant 4 ans, ces 35 entreprises ont payé leurs dirigeants plusieurs fois plus que les impôts qu’elles ont payés. Certaines n’ont pas payé d’impôt du tout.

Il est indiqué que 35 entreprises ont versé un total de 9,49 milliards de dollars à leurs dirigeants sur une période de 4 ans, mais que leurs impôts fédéraux s’élèvent à 1,72 milliard de dollars. En d’autres termes, ces entreprises ont reçu 1,72 milliard de dollars de soutien de la part du gouvernement alors qu’elles affichent des pertes.

1 2 3 4 5

En tête de liste, on trouve Tesla, une entreprise en perte chronique. L’entreprise, qui a réalisé un bénéfice de 4,4 milliards de dollars au total, a versé un salaire de 2,5 milliards de dollars à ses dirigeants. Or, son impôt fédéral est de -1 million de dollars dans le tableau général. En d’autres termes, elle a reçu 1 million de dollars de soutien de la part du gouvernement.

On constate que l’opérateur T-Mobile US a réalisé un bénéfice de 17,9 milliards de dollars, mais que son paiement d’impôts a été de -80 millions de dollars. Il a versé 675 millions de dollars à ses dirigeants dans ce processus. Netflix, quant à lui, a réalisé un bénéfice de 15,1 milliards de dollars et a versé 652 millions de dollars à ses dirigeants. Sur le plan fiscal, 236 millions de dollars sont sortis de sa poche.

La non-imposition des géants de la technologie suscite de vives réactions, en particulier dans l’économie américaine, où l’on parle de récession. Certains groupes soutiennent que le Congrès devrait augmenter l’impôt sur le revenu de 21 à 28 %.

Shares:

Related Posts

Laisser un commentaire