in

Samsung renforce sa présence dans le secteur automobile avec LPDDR5x, AutoSSD et GDDR7

Samsung renforce sa présence dans le secteur automobile avec LPDDR5x, AutoSSD et GDDR7

Samsung a annoncé son intention de faire de grands progrès dans l’industrie automobile grâce à des technologies de nouvelle génération telles que LPDDR5x, GDDR7 et AutoSSD. Lors de l’événement qui s’est tenu à Hong Kong, il a été annoncé que l’entreprise prévoyait d’acquérir une position dominante sur le marché des mémoires automobiles dans les années à venir. L’entreprise se concentre principalement sur le segment de la “conduite autonome”, qui progresse rapidement et dans lequel les composants embarqués, tels que la mémoire et d’autres technologies, jouent un rôle essentiel dans la fonctionnalité du véhicule.

Samsung va étendre sa présence dans l’automobile

samsung auto

Samsung estime que le marché de l’automobile pourrait potentiellement connaître un essor économique majeur, notamment grâce à l’impact de l’intelligence artificielle. Samsung estime que le marché de l’automobile pourrait potentiellement connaître un essor économique important grâce au boom de l’intelligence artificielle. Le marché des semi-conducteurs pour l’automobile, qui représente actuellement 50 milliards de dollars, devrait croître à un taux annuel moyen de 17 % au cours des cinq prochaines années (2023-2028), dépassant les secteurs de la téléphonie mobile (6 %) et de l’informatique de haute performance (12 %).

1 2 3 4 5 6 8 9 10 11 12 13 14

Pour répondre aux exigences de calcul de l’industrie automobile alimentée par l’IA, Samsung prévoit de lancer une nouvelle variante de son type de mémoire LPDDR5X de pointe, qui serait deux fois plus petite mais 20 % plus efficace que l’originale.

Cette puce de mémoire aurait une capacité allant de 2 à 24 Go, des vitesses allant jusqu’à 68 Go/s, une bande passante de 8,5 Gbps par canal et un boîtier 561FBGA.
Outre les nouvelles technologies de mémoire, Samsung devrait également introduire l’année prochaine le SSD Auto amovible, qui vise à améliorer l’efficacité des données en permettant la virtualisation du stockage, ce qui permet à un seul SSD d’être partitionné pour être utilisé par plusieurs SoC, facilitant ainsi les mises à niveau des performances.

Selon les rumeurs, les disques SSD automobiles auraient des capacités de 512 Go à 4 To et des vitesses allant jusqu’à 6,5 Go/s. Ces capacités de mémoire et de stockage élevées répondraient aux besoins des systèmes autonomes embarqués. Ces capacités de mémoire et de stockage élevées sont censées répondre aux besoins des systèmes autonomes embarqués. Enfin, Samsung a également ouvert une parenthèse pour la mémoire GDDR7. La GDDR7 devrait avoir une bande passante de 32 Gbps par canal et transférer de gros volumes de données à 128 GB/s. Selon Samsung, ces mémoires sont également indispensables à la conduite autonome.

Samsung ne semble pas vouloir devenir un constructeur automobile direct comme certains de ses concurrents, du moins pour l’instant. Toutefois, l’entreprise souhaite utiliser sa position de plus grand fabricant de mémoires pour ce marché. Samsung peut tirer d’importants revenus du monde de l’automobile grâce à ses mémoires et à ses solutions de stockage. L’entreprise entend occuper une position dominante dans le secteur de la conduite autonome d’ici à 2025.

Laisser un commentaire