in

L’électrification des flottes gagne du terrain sur la scène mondiale

Le changement climatique mobilise déjà les gouvernements et les entreprises. Le 16 août dernier, le président américain Joe Biden a signé une loi créant une enveloppe de pas moins de 430 milliards de dollars. L’objectif : lutter contre le changement climatique et l’inflation. Mais où se situe la mobilité électrique ?

Si d’une part le projet de loi historique sur le climat, également adopté par la Chambre des représentants des États-Unis, profitera à l’économie américaine, on ne peut manquer de mentionner le clin d’œil positif fait aux consommateurs de véhicules électriques (VE) de ce pays.

Avec cette seule initiative, le gouvernement américain a créé un projet qui comprend un crédit de 7,5 mille dollars pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, et une remise de 4 mille dollars pour l’achat d’un VE d’occasion, qui est bien valorisé sur le marché. Un seul obstacle peut entraver les plans visant à accélérer l’électrification du parc automobile aux États-Unis : le faible stock. Dans une enquête de Bloomberg Green Electric Car Ratings, les Américains interrogés ont révélé devoir attendre près de sept mois en moyenne pour obtenir une voiture électrique.

Toutefois, ce phénomène n’est pas exclusif à l’Amérique du Nord. En Australie, le délai de livraison d’une nouvelle Tesla peut aller jusqu’à neuf mois. Le déséquilibre entre l’offre et la demande a entraîné la vente de voitures d’occasion à des prix plus élevés.

L’électrification du parc mondial se poursuit à vitesse de croisière, même dans un scénario où il est nécessaire d’attendre le véhicule. En peu de temps, le marché s’adaptera et il sera possible de répondre à la demande croissante.

Preuve en est, les projets de la société brésilienne 99, une application de transport qui a démarré ses activités en 2012. Elle a récemment annoncé son intention de faire rouler 10 000 véhicules électriques dans tout le pays d’ici 2025. En collaboration avec BYD, 99 a déjà mis en circulation plusieurs VE. Le nouveau partenariat, désormais avec Movida, permettra de mettre 50 voitures électriques à disposition pour la location. D’ici la fin de l’année 2022, l’entreprise souhaite avoir 300 voitures électriques dans les rues.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

Une autre transition qui commence à prendre de l’ampleur est celle des motos électriques et un projet national brille dans ce segment. Surnommé le « Tesla du Nord-Est », Voltz prévoit de produire 20 000 motos d’ici la fin de l’année. Ce chiffre peut même sembler élevé, mais l’entreprise a inauguré en mai une usine moderne à Manaus (AM), dont la capacité installée permet de produire 200 000 unités. Et ce n’est pas tout.

Ils développent cinq nouveaux modèles de motos et investissent dans de nouvelles stations d’échange de batteries. L’idée est de mettre en place des points d’échange de batteries, où le motocycliste remettra les pièces presque déchargées et les remplacera par des pièces chargées.

Conscient des transformations de la mobilité, iFood s’est associé à Voltz pour mettre à disposition la moto électrique Voltz EVS Work iFood, une version exclusivement destinée aux livreurs inscrits à l’application de livraison. Selon les entreprises, l’échange de la moto à combustion contre la moto électrique peut représenter une économie de 60 % pour les chauffeurs-livreurs, compte tenu des coûts de carburant.

voiture elctrique 29131155562287 1

Bien qu’elles soient timides, certaines mesures de relance du secteur public pourraient stimuler davantage le secteur. En mai de cette année, le projet de loi (PL) qui crée une politique d’incitation fiscale pour la recherche et le développement de la mobilité électrique au Brésil a été approuvé par la Commission des sciences et de la technologie du Sénat. Il convient de mentionner que parmi les propositions du PL figure la détermination que les entreprises bénéficiant de dérogations fiscales dans le programme d’innovation Rota 2030 – Mobilité et Logistique, devront appliquer 1,5% de l’avantage fiscal dans la recherche sur le développement de la technologie pour les véhicules électriques. Il s’agit sans aucun doute d’un investissement dans l’avenir.

Nous ne sommes qu’au début de la transition vers la mobilité électrique. Le Brésil a du potentiel et peut contribuer grandement à l’électrification de la planète.

Laisser un commentaire

GIPHY App Key not set. Please check settings

Valve teste l'application mobile Steam revue et corrigée

Valve teste l’application mobile Steam revue et corrigée

vampires vs the bronx nsaea2

La suite de Des vampires dans le Bronx: Y aura-t-il une autre suite ?